Aller au contenu principal

Etude de la pollution lumineuse

Etude de la pollution lumineuse

On se rend compte que l’absence de lumière est un atout pour les chauves-souris : grâce aux ultrasons qu’elles émettent, les chauves-souris ont fait de l’obscurité un véritable terrain de jeu. C’est pourquoi l’éclairage nocturne a un impact certain sur les chauves-souris.

Les Rhinolophes et les Murins sont des espèces « lucifuges », c’est-à-dire qui évitent la lumière. Les rangées de lampadaires au bord des routes forment, pour ces espèces sensibles à la lumière, une barrière presque infranchissable. L’éclairage provoque ainsi un déséquilibre dans les populations de chauvessouris en favorisant localement les espèces tolérantes à la lumière, souvent plus communes, et en évinçant les espèces intolérantes, souvent rares et menacées.

Plecotus réalise plusieurs études portant sur l'impact de la pollution lumineuse sur les chauves-souris.

Jette : un éclairage pour protéger la faune en milieu urbain

La région bruxelloise est particulièrement touchée par la pollution lumineuse.

La présence d’espèces lucifuges de chauves-souris se situe en périphérie de la région bruxelloise, dans les zones encore préservées de la pollution lumineuse. Il existe cependant un biais d’observation à prendre en compte, en effet la plupart des suivis sont réalisés dans les zones à faible pollution lumineuse.

Une collaboration s’est établie entre Sibelga (responsable de l’éclairage public en région bruxelloise), Bruxelles Environnement et Plecotus pour diminuer la pollution lumineuse en région bruxelloise en adaptant l’éclairage dans les corridors qui relient les zones de chasses des chauves-souris et créer ainsi une « trame étoilée ».

La première étape de ce travail consistera à réaliser un maillage étoilé sur la commune de Jette.
Dans le nord de la commune de Jette, différentes techniques d’éclairage seront mises en place en 2021 et 2022 :

  • Certains poteaux lumineux seront supprimés
  • De la gélatine rouge sera ajoutée dans certains luminaires existants
  • Des lampadaires à spectre rouge remplaceront des anciens luminaires
  • Des lampadaires à spectre de teinte variable seront installés (lumière blanche en début de nuit en hiver, lumière de teinte rouge en printemps-été)
  • Un système de bulle de présence va aussi être testé (éclairage dynamique avec détecteur de présence).

Des suivis chauves-souris seront réalisés avant et après la pose de ces différents systèmes à l'aide d'enregistreurs de type batlogger C installés sur les mâts des luminaires, de transects à vélo avec batlogger M ainsi que des points d’écoute au détecteur à ultrasons.

L’étude de l’impact de ces différents systèmes d’éclairage sur les chauves-souris est une grande première pour la Belgique et nous espérons que les résultats obtenus nous permettront de définir des guidelines pour le renouvellement de l’éclairage en région bruxelloise.

Smart Light Hub

La mission de Natagora pour se projet Smart Light Hub est une étude d’incidence et d’impact de l’éclairage extérieur sur plusieurs taxons : insectes (insectes pollinisateurs, hétérocères, orthoptères), oiseaux, mammifères dont les chauves-souris. 

La méthode que nous avons sélectionnée pour cette étude est la méthode BACI (Before After Control Impact). Elle consiste à suivre deux groupes de sites (contrôle et impact), avant et après la perturbation, afin de mesurer l'effet de cette dernière sur les écosystèmes. Sur chaque site nous avons donc 3 points d’étude : un point avec une lampe à 4000K (lumière blanche très froide), un point avec une lampe à 2200K (lumière orange plus chaude) et un point sans lampe qui nous sert de contrôle. Les inventaires initiaux ont lieux avant la pose des lampes puis les lampes sont posées 15 jours, les inventaires finaux ont lieu durant la dernière semaine de pose des lampes. Concernant l'étude des chauves-souris nous utilisons des enregistreurs automatiques de type SM4. Nous espérons que cette étude nous permettra de mieux comprendre l’impact des éclairages et de trouver des solutions pouvant convenir à un maximum d’espèces.

Pour plus d'informations sur ce projet Interreg vous pouvez visiter le site web de Smart Light Hub.

Partager sur :Email

Soutenez Natagora

Vous aimez la nature ? Aidez-la !

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Apportez votre voix à la nature en devenant membre de Natagora et soutenez activement nos actions en rejoignant notre groupe de travail.
 

JE DEVIENS MEMBREJE VOUS REJOINS

Faire un don

Vos dons rendent possibles toutes les actions de notre groupe de travail en faveur des chauves-souris. Déductibilité fiscale à partir de 40 € de dons par an.

JE FAIS UN DON